Il faut donc construire une autre société. Mais comment faire ? Vous pouvez laisser tomber vos banderoles et vos mégaphones, vos slogans et vos poings levés, l'utopie que je propose de créer, on va la faire sans lever la voix. On va construire quelque chose de nouveau.

Des villages de Lumière.

C'est le terme qui vient de me venir. Juste à l'instant. L'idée est de créer des villages autonomes, coupés du système actuel. Autonomes en terme d'eau et de nourriture (source, potager, élevage) et en terme d'énergie (production d'électricité). Indépendants du système médical (soins alternatifs sur place) et du système éducatif (école à la maison, ou école associative sur place). L'idée est aussi de se débarrasser au maximum de l'argent : les biens et les services produits dans les villages sont mis à disposition des habitants, sans contrepartie. En clair, chacun donne ce qu'il a, et reçoit ce que donnent les autres.

C'est un système de gouvernance tournant, où chacun fait régulièrement partie du conseil prenant les décisions. Pas de chef. C'est un lieu où il n'y a pas besoin de justice ni de violence, car si une personne perturbe les autres, c'est qu'elle a besoin d'aide, pas d'une punition. C'est un lieu de décroissance, forcément, où les hommes sont maîtres de leur technologie, où on n'utilise des objets que si on en a vraiment besoin et où on apprend à les réparer. Et si on peut remplacer une machine par un animal, on le fait !

Ce sont des villages autonomes, mais pas isolés. Ils sont connectés entre eux, ils communiquent, ils échangent. Et ils sont ouverts sur le monde extérieur. Ils proposent des stages, des cours, des ateliers, des séminaires, des séjours, tout ce qui peut donner envie aux autres de s'immerger dans cette micro-société alternative et de reproduire le schéma un peu plus loin.

Voilà ma solution. Mon défi.

Vous allez me dire que genre de lieux existe déjà, ce sont des éco-lieux, éco-villages, éco-hameaux. Oui ! Il en existe plein et c'est génial ! Nous sommes dans une période où les hommes ont envie de revenir aux fondamentaux de la Vie. Le mouvement le plus actif, c'est Colibri, qui s'est fait récemment descendre en flèche par un agent de la Matrice (la preuve que ce qu'il fait est très bon).

 

habiterre-kaizen

Je suis personnellement en train de rassembler des personnes motivées pour monter un lieu comme celui-ci au sud de la Dordogne, ou dans un département limitrophe. Je cherche d'abord à former un groupe, de manière à ce qu'on se mette d'accord sur ce qu'on veut créer, qu'on ait une vision commune, puis ensuite à chercher le terrain.

Et vous, est-ce que cette aventure vous tenterait ? Tout plaquer pour construire une utopie hors du système, ça vous parle ?