briser-les-chainesSortir de la Matrice, vaste programme. D'abord, j'aimerais qu'on se pose cette question : pourquoi en sortir ? C'est vrai, d'après tout ce que j'ai écrit, ça a l'air sacrément difficile de se défaire de ces chaînes. C'est carrément toute la société qui nous englue. Et même le karma s'en mêle ! En fait, on n'est pas si mal que ça, ici. On est au chaud, on a le wi-fi. Pourquoi s'embêter ?

La réponse est simple : sortir de la Matrice permet de ne plus se réincarner dans la même prison. L'Ascension de la Terre est en cours. Avec un peu de chance, elle va se libérer de ses chaînes, à elle. Mais si nous avons encore les nôtres, nous resterons dans notre prison, même si ce n'est plus sur Terre. Donc c'est un choix que nous devons faire, ici et maintenant. Se résigner ou s'évader.

Mais alors, comment faire pour s'évader ? Le suspense est intenable...

 

Je vais commencer par le côté énergétique. Parce qu'en fait, je ne vais rien dire du tout. Si vous lisez ces lignes et si ça vous parle, c'est que vous êtes déjà sur le bon chemin. Sachez que vous trouverez les moyens d'avancer sur cette voie, que vous n'avez pas besoin que quiconque vous dicte le chemin à suivre. Soyez attentif aux rencontres, aux synchronicités, à vos envies. Pour chaque chaîne que j'ai décrite, il existe un outil énergétique pouvant la défaire. Et l'outil qui vous correspond ne correspond pas à votre voisin. Donc soyez en recherche constante, à l'écoute, et n'ayez pas peur de vous investir dans la durée, car ça peut être le travail de toute une vie que de dépasser des centaines d'existences d'asservissement.

 

Par contre, concernant la Matrice sociétale, j'ai des idées plus précises. Le problème est donc que nous sommes dans une société qui ne correspond pas à l'homme. Elle nous empoisonne, prône la destruction au lieu de glorifier la vie, nous empêche d’être nous-même. Voyons quelles sont les possibilités qui s'offrent à nous :

1. La détruire.

C'est à dire faire une méga-révolution, tuer tous les dirigeants et les remplacer par des gens honnêtes qui vont prendre nos idées en compte. Si vous ouvrez un livre d'histoire, vous verrez que ça ne fonctionne pas. La Matrice se nourrit de violence. Chaque coup d'état, chaque révolution lui fait plaisir. Elle aime nous voir changer le monde à coup de baïonnettes et remplacer nos tyrans par d'autres. Ce n'est pas la solution que je propose.

2. La changer de l'intérieur

C'est une idée louable. Personnellement, j'ai essayé de changer le système éducatif depuis l'intérieur et je suis devenu instituteur. Je n'ai pas réussi. Nicolas Hulot a lui aussi essayé, à son niveau. Il a récemment démissionné de son poste de ministre en décrivant tous les murs qui se dressaient devant lui. Changer les choses de l'intérieur ne fonctionne pas. On ne peut pas utiliser les armes de l'ennemi contre lui, ou on devient nous même l'ennemi.

3. Construire quelque chose de nouveau

Voilà ce que je propose. Si notre société est malade, construisons-en une autre. Ne lui déclarons pas la guerre, n'essayons pas de la changer. Laissons là sombrer, s’autodétruire, et prenons nos distances. Tout ce que j'ai décrit plus haut, le système éducatif, médical, politique, économique, agro-alimentaire, judiciaire, technologique, nous n'avons besoin de rien de tout cela pour prospérer. Nous savons tout faire, nous n'avons pas besoin d'eux. Prenons notre destin en main et construisons notre utopie.

Maintenant.

 

Dans le prochain article, je détaille mon projet d'utopie. (Ne trépignez pas, ce sera en ligne demain)

En bonus : une vidéo toute récente qui montre bien les deux choix qui s'offrent à nous : rester dans la Matrice ou en sortir.

choix1