webinaire

Je fais un petit post exceptionnel pour parler d'une conférence / initiation que j'ai suivie hier soir. Certes, c'est passé, mais le lien du replay est à la fin de l'article, et quand vous m'aurez lu, vous aurez envie de cliquer dessus :)

Ce webinaire, comme elle l'appelle, était présenté par Chrystal, dont j'ai déjà parlé précédemment. C'est une walk-in, gardienne de la Terre, reliée à Pachamama et aux vibrations extrêmement élevées, que j'ai eu la chance de connaître avant qu'elle aille s'exiler au Pérou, où elle a monté un centre holistique. Elle a passé ces dernières années à nettoyer ses corps de ses mémoires karmiques et transgénérationnelles, et elle œuvre maintenant pour qu'on arrive, nous aussi, à nous élever au-dessus du marasme actuel. Comme elle le dit « sortir de la glu » (métaphore qui me parle beaucoup)

Pendant ce webinaire, Chrystal commence par raconter sa vie (ses vies), mieux que je ne le fais moi même, et suite à un blanc où elle se déconnecte (elle diffuse depuis le Pérou pendant un orage...), les initiations débutent (au bout d'une heure de vidéo, environ, mais je vous conseille de tout regarder depuis le début)

Dire que ça dépote est un euphémisme. Au programme, ce sont pas moins de 5 initiations qui sont distribuées. Personnellement, je n'ai suivi que les deux premières, d'une part parce qu'il était déjà 22h30 et j’avais sommeil, parce que ça commençait déjà à faire beaucoup à intégrer, et parce que ma connexion internet montrait de gros signes de faiblesse (ce n'était pas un hasard, bien sûr).

 La première initiation concerne l'augmentation de la vibration de la Terre. Vous avez peut-être suivi ce qui se passait avec la résonance de Schumann, qui fait n'importe quoi depuis 2014. La Terre ascensionne, monte en vibration, et nous aussi (puis qu'on y habite) ! Donc, on n'a pas le choix, il nous faut aussi monter en vibration. Ça se fait généralement par à-coups, et certaines parties du corps peuvent avoir du mal à suivre. Chrystal nous livre donc une énergie particulière, qui permet à ces parties de nous de suivre le mouvement. Nous l'avons expérimenté hier soir durant le direct. C'est génial !

Mais ce n'est que le hors d’œuvre.

La deuxième initiation concerne les schéma obsolètes qu'on se traîne comme des boulets. Ça peut être « retomber toujours sur le même type de mec » ou « se mettre toujours en colère en présence de son père », etc.

Moi, durant le webinaire, j'ai choisi « je n'arrive pas à terminer mes projets ». En effet, je suis une véritable source créatrice pour démarrer mes projets, mais je ne parviens jamais à les finir. C'est une peur qui me tenaille, la peur de réussir et d'être célèbre peut-être. En tout cas, ça me bouffe la vie.

Hier soir, j'ai donc enclenché un processus pour le libérer de ce schéma. Je l'ai visualisé comme un tapis roulant (m'empêchant d'avancer) et je l'ai envoyé se faire transmuter dans la Lumière. Je ne peux pas parler des effets tout de suite, mais il s'est clairement passé quelque chose.

À partir de là, je suis parti me coucher. Il était tard. Le bébé ne nous laisse que peu d'heures de répit la nuit et, comme je le disais, la video ne passait plus.

Avant de m'endormir, je me sentais étrange. Ça remuait dans tous les sens. J'étais désorienté. J'avais mal au rein droit. Bref, ça travaillait. Non seulement ce que j'avais appris faisait son chemin en moi, mais je pense qu'en plus je recevais en énergie le reste de la conférence (comme je vais le montrer plus bas).

chrystal

A 5 heures du matin, le bébé se réveille. Ma compagne en a marre, elle ne veut pas le faire téter. Je prends donc le relais et je cherche à l'endormir. Mais comme chaque fois que je fais ça, ça ne fonctionne pas. Le bébé veut sa mère, et il est têtu. Mais à la différence des autres fois, ma compagne quitte la chambre et me laisse seul avec le bébé. Oh, j'oubliais de dire que je n'étais pas dans mon état normal. Juste avant d’être réveillé, j'avais la sensation d’être en présence d'une énergie (pour moi, c'était un instructeur de lumière, mais qui avait dans la matière l'apparence d'un simple caillou) qui devait me faire une méditation guidée. Je ressentais cette présence comme une onde d'amour très forte, bleue et jaune.

Et, alors que j'avais le bébé dans les bras et que je chantais pour lui, j'ai compris ce qui se passait. La méditation guidée, j'étais en plein dedans ! J'ai compris que ce réveil de 5 heures du matin, c'était un schéma désuet à transmuter. Je l'ai donc visualisé comme un gros réveil d'or, je l'ai remercié, je lui ai envoyé tout mon amour, et je l'ai envoyé au loin. J'ai coupé les liens qui nous unissaient à lui avec des ciseaux d'or, et je l'ai regardé se dissoudre. Et le bébé s'est dormi... comme un bébé.

Bon, ce matin, le bébé, il n'est pas dans son état normal. Il est crampon, il pleure tout le temps et il réclame sa mère. Mais moi non plus je n'étais pas normal. Je me suis levé avec des picotements partout dans la cage thoracique, comme si des aiguilles se plantaient dans mon estomac, mon foie, mes reins, etc. J'étais en colère, une colère sourde. Et je me sentais englué, incapable de sortir de cet espace. Encore.

J'ai repensé aux autres éléments du webinaire de Chrystal. Il y avait notamment un point sur le fait de retrouver sa Joie. La joie, c'est un de mes moteurs. Je la retrouve généralement quand je termine un stage d'énergétique, ou que je fais une rencontre importante. Ça me donne une impulsion, un coup d'accélérateur, mais je finis toujours par la perdre, lentement, sans m'en rendre compte.

danseEt là, alors que j'étais en train de me débattre dans ma glu, j'ai repensé à ma Joie et je me suis demandais ce qui me rendrais joyeux. Je me suis alors mis à me faire un soin. Je me suis rendu compte que ma colère cachait en réalité une grande tristesse, tristesse du changement, de lâcher derrière soi des choses qu'on pensait importantes. Je me suis vu au centre d'un paysage urbain qui s'effondre, comme dans les films catastrophe américains. Puis mon chant est devenu plus rythmé et ça s'est reconstruit. Des habitations basses, des arbres, des animaux. L'avenir de l'humanité.

Et la Joie s'est intensifiée. Je me suis levé, et j'ai ajouté de la danse à mon chant. Pourquoi je ne l'avais pas fait avant ? Mes soins sont faits pour être dansés, c'est une évidence. Je reste toujours assis pour garder un certain contrôle, parce que je suppose que c'est nécessaire. Mais ça ne l'est pas. Je peux bouger n'importe comment, secouer les pieds, lever les bras, le soin n'en est que plus puissant. Et si je ne comprends pas ce que je fais, c'est tant pis. Ça marche quand même !

À la fin du soin, je me sentais bien. Vraiment bien ! En paix. J'avais fait un grand pas dans mon évolution, et d'autres allaient venir.

 

Certes, l'évolution, ça fait mal. Ça secoue, c'est inconfortable. J'ai même envie de dire, « ça fait chier ! ». Mais c'est le seul chemin possible, et quand on se sent mal, ça veut dire qu'on va bientôt aller mieux si on fait ce qu'il y a à faire, si on lâche prise, si on affronte.

Donc, faites-vous du bien, dépassez votre peur, prenez du temps pour vous et cliquez sur ce lien. Votre Moi Supérieur est impatient de vous voir avancer...